JOURNEES EUROPEENNES DU PATRIMOINE
Faire et savoir-faire - Le 11 et 12 septembre 2021

PROGRAMME


  • 14
  • Art, artisanat et industrie autour de 1900

     

    samedi 11 septembre à 9h Genève, rendez-vous au nouveau square Agasse (entre les 7 et 9, avenue Théodore- Weber)
    inscription dès le 30.08.2021

     

    samedi 11 septembre à 11h Genève, rendez-vous au nouveau square Agasse (entre les 7 et 9, avenue Théodore- Weber)
    inscription dès le 30.08.2021

     

    samedi 11 septembre à 14h30 Genève, rendez-vous au nouveau square Agasse (entre les 7 et 9, avenue Théodore- Weber)
    inscription dès le 30.08.2021

     

    dimanche 12 septembre à 9h Genève, rendez-vous au nouveau square Agasse (entre les 7 et 9, avenue Théodore- Weber)
    inscription dès le 30.08.2021

     

    dimanche 12 septembre à 11h Genève, rendez-vous au nouveau square Agasse (entre les 7 et 9, avenue Théodore- Weber)
    inscription dès le 30.08.2021

     

    dimanche 12 septembre à 14h30 Genève, rendez-vous au nouveau square Agasse (entre les 7 et 9, avenue Théodore- Weber)
    inscription dès le 30.08.2021

     

     

    En suivant le tracé de l’avenue Pictet-De-Rochemont, dont le percement est décidé en 1895 afin de raccorder le centre-ville à la route de Chêne redressée et élargie, l’urbanisation galopante de Genève bouleverse la commune des Eaux-Vives. De part et d’autre de cet axe de circulation majeur, de nouveaux alignements d’immeubles et des quartiers de villas s’établissent, procurant aux citadins des logements sains et confortables. Les architectes assurent alors l’harmonie esthétique des demeures jusque dans les moindres détails. Comme l’illustrent des halls d’entrée d’immeubles bien conservés et restaurés, ainsi qu’une villa au décor d’une grande richesse, leur travail s’appuie sur la compétence de nombreux spécialistes de l’ornementation.
    D’un côté, l’industrie a conquis le domaine des arts décoratifs et produit à moindre coût; de l’autre, les artistes et les artisans veulent résister à ces assauts, aidés par des théoriciens britanniques tel William Morris. Ces derniers cherchent à convaincre les constructeurs de la magie du « fait-main ». Or les exemples autour de Pictet-De-Rochemont montrent que des chefs-d’œuvre de ferronnerie, de menuiserie et de peinture cohabitent avec des revêtements en staff, en céramique et en verre produits en série, sans nuire à un bel effet d’ensemble. Les métiers s’inspirent d’ailleurs parfois les uns des autres, prouvant que derrière la confrontation théorique peut s’établir un dialogue fructueux.
    Visites itinérantes sous la conduite de Pauline Nerfin, historienne de l’architecture, Frédéric Python, historien de l’art, office du patrimoine et des sites, DT, Ayhan Karayigit et Olivier Zuber, architectes à DUAL Workshop et Emmanuelle Zem Rohner, peintre décoratrice et en décor du patrimoine.

    Crédits photo : Thierry Wenger, Ceux d'en face

    Infos
    40 personnes maximum par visite, réservation recommandée

    Mesures de protection
    Ensembles protégés du 19e et du début du 20e siècles; plan de site Agasse / Clos-Belmont, 2014